Lycée Jean Moulin (Draguignan) - DGH rejettée !

jeudi 7 février 2013
par  SUD Education Var

La DGH du lycée Jean Moulin a été rejetée par 15 voix contre, 9 voix pour, 2 abstentions lors du Conseil d’Administration du 6 février 2013.

Motion des représentant-e-s du personnel d’éducation (FO-FSU-SUD et non-syndiqué-e-s)

Préparation de la rentrée 2013

A la lecture des documents du Conseil d’Administration, nous constatons que la rentrée prochaine au lycée Jean Moulin se fera au prix de conditions de travail et d’&e acute ;tude détériorées par rapport aux années précédentes, pour les enseignant-e-s comme pour les lycéen-ne-s.

Le montant de la dotation horaire globale, à peu près stable, conjugué à la mise en place de la réforme des lycées, conduit l’administration du lycée à proposer un TRMD qui comporte quatre suppressions de poste pour une création de poste.

Il ne s’agit donc pas seulement d’une dotation insuffisante : la répartition de l’enveloppe globale crée au total trois suppressions de poste, et multiplie les heures en moyens provisoires (BMP) au lieu de consolider ou de créer des postes.

Sur la méthode, nous déplorons que - malgré nos demandes - les documents fournis ne permettent toujours pas de discuter de la répartition de l’ensemble des horaires non-disciplinaires, horaires dont la ventilation précise entre les disciplines n’est pas apparente et ne nous est donc pas connue.

Concernant l’impact pédagogique de cette répartition, nous constatons que l’offre de formation du lycée est à nouveau réduite . En langues, après l’Italien LV3 il y a quelques années, la langue renforcée Espagnol disparaît au niveau de la Terminale. En Philosophie et en Eco-Droit, les dédoublements de classe - qui permettaient un travail dans des conditions correctes en TSTG pour les enseignant-e-s comme pour les lycéen-ne-s - sont supprimés.

Deux classes mixtes (1èL-ES et Tle L-ES) verront leurs effectifs accrus dans les enseignements du tronc commun. Dans ces classes, les conditions d’enseignement seront rendues très délicates dans les matières du tronc commun, du fait des différences d’approche et d’exigences que les enseignants devront continuer à observer selon que leurs élèves sont en filière ES ou en filière L.

Le nombre d’élèves par classe prévu à la rentrée, comparé avec l’effectif prévu pour la rentrée précédente, augmente à nouveau. En comptabilisant les classes mixtes, l’effectif par classe dans le tronc commun passe en effet de 34,3 élèves par classe en moyenne à 34,9 élèves par classe en moyenne.

Enfin, la répartition des moyens qui nous est présentée n’est pas sincère. Il est en effet prévisible que les HSA allouées en Ph ilosophie, Lettres, SES, Italien et EPS ne pourront pas être effectuées dans leur totalité. Dans ces conditions, des enseignements obligatoires ne pourront donc pas être fournis par les personnels statutaires.

Nous rappelons que nous avons toujours demandé les moyens nécessaires pour parvenir à :

- des classes moins chargées, en dessous de trente élèves

- des dédoublements assurés là où la réforme des lyc ées les supprime

- une offre de formation permettant la revalorisation de la filière L

En l’absence d’une répartition qui réponde à ces exigences, nous ne pouvons donc que voter contre la répartition de la DGH qui nous est proposée.


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.