Conditions d’enseignement de l’EPS, installations sportives et réforme des rythmes scolaires

Motion de l’intersyndicale SnepFSU – Sud Education – SNFOLC du lycée Jean Moulin
dimanche 8 juin 2014
par  SUD Education Var

L’Education Physique et Sportive est un enseignement obligatoire défini par la loi (art L121-5 du code de l’éducation) « L’Education Physique et Sportive et le sport scolaire contribuent à la rénovation du système éducatif, à la lutte contre l’échec scolaire…à la réduction des inégalités sociales et culturelles. Les contenus de l’enseignement de l’EPS sont de la responsabilité de l’éducation nationale. ».

Elle figure en tant que discipline d’enseignement obligatoire, au programme et dans les horaires à tous les niveaux de l’enseignement et elle fait partie des épreuves de certification du Baccalauréat.

Elle doit donc disposer des équipements nécessaires pour un enseignement de qualité comme le rappelle le récent guide du MEN paru en juin 2012 : « l’accès aux équipements sportifs pour l’enseignement de l’EPS et pour l’ensemble des pratiques sportives scolaire »

Or, malgré l’article L214-4 du code de l’éducation qui précise que des conventions sont passées entre les collectivités de rattachement, les propriétaires des équipements sportifs et les EPLE et l’arrêt du Conseil d’état du 10/01/94 qui impose une obligation de résultat : la mise à disposition des équipements sportifs nécessaires à l’enseignement de l’EPS, nous avons déjà de grandes difficultés pour disposer des installations nécessaires et adaptées en nombre suffisant.

De plus, nous rencontrons, souvent, de multiples problèmes (nombres et créneaux horaires insuffisants, temps de déplacement excessifs, concertation insuffisante, indisponibilité partielle en cours d’année…) pour assurer cet enseignement. L’ensemble de ces éléments pouvant d’ailleurs aboutir à amputer d’une partie importante le temps de pratique des élèves (Illustration des multiples suspensions de la salle St Exupéry).

Il en va de même pour la mise œuvre du service public du sport scolaire pourtant conforté récemment dans le rapport annexé de la loi de refondation de l’école et par le vote au CT Ministériel du 27 novembre 2013 d’un décret garantissant 3 heures dans le service des enseignants d’EPS pour son animation.

Nous avons été informés de la mise en œuvre de la réforme des rythmes dans le premier degré à Draguignan. Nous nous inquiétons vivement des conséquences que pourrait avoir une diminution de l’accès aux installations sportives sur l’enseignement obligatoire de l’EPS, sur l’animation de l’AS mais aussi sur l’ensemble de l’organisation des autres disciplines de notre établissement.

Une telle diminution, au profit d’activités périscolaires, non obligatoires comme le précise la circulaire du 20 mars 2013, ne pourrait que dégrader la situation et serait inacceptable.

Nous demandons à M. le Maire de la commune de Draguignan de veiller à prendre en considération le droit des élèves scolarisés dans notre établissement.

Nous demandons au chef d’établissement de faire valoir, en référence aux préconisations ministérielles et sur la base des propositions élaborées par l’équipe EPS en fonction des programmes nationaux, les besoins concernant le nombre et la nature des « espaces de travail » indispensables à cet enseignement et au sport scolaire.

Nous demandons aux représentants du Ministre et tout particulièrement au DASEN de notre département, responsable de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires, d’intervenir pour qu’en aucune manière la réforme des rythmes scolaires ne se traduise par des dégradations de l’EPS et du sport scolaire.

Conseil d’Administration du 26 mai 2014

PDF - 75.6 ko
Motion intersyndicale lycée Jean Moulin (Draguignan)

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.