Texte d’orientation n°2 - Fonctionnement/Développement

SUD Education Var
samedi 2 juillet 2005
par  SUD Education Var

3ème Congrès
Solliès-Toucas
16 novembre 2004

1 - Fonctionnement départemental

1-1 Les adhérent-e-s

Les adhérents constituent la base du syndicat. L’implication des adhérents dans les diverses activités du syndicat est nécessaire pour faire vivre le principe de démocratie directe qui nous anime. L’orientation, les positionnements internes ou externes, la participation à tel ou tel collectif de lutte ou action syndicale sont décidés collectivement par les adhérent-e-s dans le cadre des AG mensuelles. En cas d’urgence, il pourra être fait appel à une consultation des adhérent-e-s pour recueillir leur avis.

1-2 L’Assemblée Générale

L’Assemblée Générale départementale, si possible mensuelle, est le lieu principal d’expression de la démocratie. Les décisions qui engagent le syndicat sont prises lors de ces AG. Tous les adhérent-e-s à jour de cotisation peuvent y participer. L’AG peut être ouverte à des non adhérent-e-s, notamment à des sympathisants qui souhaitent mieux connaître SUD éducation. Ils y participent alors à titre d’observateurs sans possibilité de prendre part aux votes.

L’AG prend ses décisions après débats, qui seront, en règle générale, préalablement préparés par le bureau ou par un adhérent mandaté. L’AG recherche le consensus. S’il n’est pas atteint, ou si une personne au moins le demande, un vote est alors organisé. Les décisions prises lors de ces AG, conformément aux orientations du Congrès, engagent le syndicat jusqu’à l’AG suivante, ou le Congrès départemental suivant.

Un-e secrétaire de séance prend en note les débats. Un-e président-e anime les débats et est chargé de faire respecter une répartition équitable des temps de parole. Il/Elle est attentif à permettre la participation de toutes et tous. Un compte rendu d’AG est élaboré par le/la secrétaire de séance, et envoyé aux adhérent-e-s.

Des commissions (sur un thème ou catégorielles) peuvent être mises en place par l’AG en fonction des demandes ou de l’actualité. Elles contribuent à la prise en charge de secteurs (1er degré, 2nd degré, supérieur, MI-SE/AE, ...) ou de thèmes transversaux (mondialisation, précarité, sécurité sociale, ...). Les commissions rendent compte de leur travail lors des AG. Elles impulsent les débats qui sont de leur ressort.

1-3 L’activité du syndicat

Elu par le congrès, le bureau assume ou organise les tâches administratives nécessaires à la vie syndicale :
- dépouiller le courrier papier et électronique,
- répondre aux sollicitations des adhérents, des partenaires syndicaux, de l’administration,
- assurer des permanences régulières,
- envoyer de l’information aux adhérents (bulletin interne) et dans les établissements,
- assurer la logistique des manifestions auxquelles nous appelons (tract, communiqué de presse, dépôt d’un préavis de grève, ...)
- convoquer l’AG et en préparer/proposer l’ordre du jour
- etc.

Pour assurer ces tâches, les membres du bureau comme les autres adhérents ont, s’ils le souhaitent, une décharge de service. Les décharges sont attribuées par la dernière AG de l’année en respectant nos statuts (rotation des décharges, des responsabilités). A priori, un-e adhérent-e déchargé-e est membre du bureau.

1-4 Rotation des tâches et des mandats

La participation des adhérents est recherchée pour assurer les diverses activités du syndicat. Pour éviter toute bureaucratisation, la rotation des personnes dans les activités syndicales est un de nos principes fondateurs.
Dans une structure encore jeune, telle la nôtre, la rotation doit à la fois permettre à tout adhérent-e de pouvoir s’investir dans le fonctionnement syndical. Le but est de permettre à un maximum d’adhérent-e-s de prendre en charge l’activité syndicale. La multiplicité des militants impliqués est à la fois souhaitée et vitale dans le type de syndicalisme que nous tentons de construire.

La formation des adhérent-es, qui en expriment le besoin, et l’accès de tous aux informations sont des moyens que se donne le syndicat pour faciliter la rotation.
Le syndicat doit être un lieu de débats et de formation : aussi l’organisation de débats et la formation (notamment formation syndicale de base) seront les priorités du syndicat pour les deux ans à venir.

1-5 Sections géographiques/sections d’établissement

La démocratie syndicale est renforcée par la vie des sections syndicales d’établissement et/ou de secteurs géographiques. Tout collectif d’adhérents d’un même établissement peut se constituer en section syndicale qui agit en autonomie sur son champ d’intervention.
Il en est de même au niveau géographique surtout pour permettre aux adhérents isolés de participer à la vie du syndicat.

Les sections d’établissement ou de secteurs peuvent se voir attribuer des moyens financiers pour leur fonctionnement. Ces dépenses seront décidées et budgétées par l’AG départemental, lors de l’examen annuel du budget prévisionnel.

2 - Développement

2-1 Depuis octobre 2000, date de création du syndicat, les effectifs de SUD Education Var connaissent un réel accroissement. Mais notre nombre d’adhérents reste faible comparé au nombre de salarié-e-s du secteur Education nationale dans notre département comme ailleurs.

2-2 Nous n’avons pas vocation à rester un syndicat confidentiel. Certes, nous n’avons pas non plus la prétention de devenir du jour au lendemain un syndicat majoritaire, mais nous souhaitons vivement voir nos objectifs et le type de syndicalisme que nous défendons partagés par une fraction importante des salariés de notre secteur professionnel.
Il nous faut, si le type de syndicalisme que nous défendons a un sens, le développer et en faire une force démocratique crédible de résistance.

2-3 Notre orientation syndicale et nos objectifs doivent être diffusés auprès des personnels. Et, sur ces bases, l’adhésion à SUD Education doit être proposée dans les établissements où nous sommes, mais aussi dans les secteurs dont nous sommes absents. Cela se fait déjà en partie par la diffusion de notre presse, par l’utilisation de l’outil informatique.

2-4 L’organisation de réunion d’heures mensuelles d’informations syndicales est aussi très importante pour être au plus près des personnels. Nous pourrons y développer nos analyses et revendications et débattre des modalités d’action à mettre en œuvre pour faire avancer les revendications des personnels. Si ces réunions sont déjà organisées dans les établissements où nous sommes présents, il faudra essayer de les développer dans les autres établissements et dans le 1er degré.

2-5 Si nous avons réussi à mettre en place un certains nombre d’outils nécessaires au fonctionnement de notre organisation syndicale (presse, internet), il n’en reste pas moins nécessaire de trouver un local afin de pouvoir mieux travailler et envisager la mis en place d’un travail plus concret et plus suivi (permanences, commissions...), mais aussi de se doter du matériel nécessaire à ce travail (téléphone fixe, fax, photocopieur...).

3 - Liens avec la Fédération et l’interprofessionnel

3-1 Liens avec la fédération des syndicats SUD Education

SUD éducation Var est membre de la Fédération des SUD Education parce que nous pensons que le syndicalisme local est nécessaire, mais pas suffisant. Appartenir à la Fédération nous oblige à participer activement à la vie fédérale : Conseil fédéral, Congrès, Commissions, ...
Notre attachement à une fédération n’est pas contradictoire avec notre attachement à l’autonomie des syndicats SUD éducation. Autonomie inscrite dans les statuts de la fédération. Cette autonomie témoigne de notre volonté de construire un syndicalisme d’adhérents actifs, organisés localement, faisant vivre la démocratie, en capacité de décider. Cela nous distingue des structures syndicales verticales (du type FSU ou UNSA) où la primauté de la structure nationale enferme dès le départ l’adhérent dans un syndicalisme de procuration qui évolue d’autant plus facilement vers un syndicalisme bureaucratique.

Il nous appartient donc, de nous donner les moyens de participer régulièrement au Conseil Fédéral, en essayant d’organiser la rotation de nos représentants et en leur permettant d’être mandaté sur l’ordre du jour programmé. Il nous appartient également d’essayer de participer un peu plus à l’activité fédérale en prenant notre place dans certaines commissions, en prenant en charge des tâches collectives...

3-2 Liens avec l’interprofessionnel

Le syndicalisme ne se résume pas, pour nous, à une somme de structures défendant les salariés sur une base catégorielle. Les salariés des différents secteurs (privé, public) et les sans-emploi ont des droits à défendre collectivement. Ils doivent dépasser les contradictions que tentent de faire naître le patronat et les classes dominantes entre les différents segments du salariat et des sans-emploi.

C’est pourquoi nous avons opté pour un syndicalisme inter catégoriel et interprofessionnel qui rassemble au lieu de diviser. C’est Tous Ensemble, comme l’a montré par exemple la lutte de 1995, qu’on peut faire plier un gouvernement ou le patronat.

Pour SUD éducation, l’Union syndicale Solidaires est le lieu principal de notre investissement interprofessionnel, même s’il n’est pas le seul. Nous devons donc nous impliquer dans son fonctionnement pour faire vivre cette forme de syndicalisme à laquelle nous tenons.

Le lien avec les militants et les adhérents des autres SUD et des autres syndicats de Solidaires n’est pas un simple supplément d’âme pour mettre en adéquation nos valeurs et notre pratique, il est vital, dans une période marquée par le recul des droits des salariés, l’extension de la précarité dans tous les secteurs, la généralisation d’une politique de régression sociale.

Adopté à l’unanimité

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Bulletin d’adhésion année scolaire 2014-2015

samedi 23 août 2014

Vous trouverez le bulletin d’adhésion à SUD Éducation Var ici

Adhérer à SUD Éducation Var

Bulletin d’adhésion 2010-2011

mercredi 15 septembre 2010

Pour adhérer à SUD Education, et nous rejoindre au sein de l’Union syndicale Solidaires, imprimez le bulletin d’adhésion ci-dessous et retournez le à SUD Education Var, 1 rue Muscatelli, 83000 Toulon

Bulletin d’adhésion 2009-2010

lundi 31 août 2009

Vous souhaitez vous syndiquer à SUD Education Var ? Il suffit de nous retourner le bulletin d’adhésion à imprimer (lien ci-dessous).

Pourquoi se syndiquer à SUD Education Var ? Plus d’informations en cliquant ici !

Travailler tue en toute impunité : pour combien de temps encore ?

dimanche 22 février 2009

Il existe en France un scandale du silence.

On meurt simplement parce que l’on travaille.

On meurt simplement parce que des entreprises ne respectent pas la réglementation.

On meurt parce que la justice considère comme quantité négligeable et méprisable ces morts au travail.

Il faut que cette situation cesse et que nous nous mobilisions pour que ce qui est un véritable scandale et un véritable déni de justice dans un état de droit digne de ce nom, cesse.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de réagir avec force, en lançant, avec Annie THEBAUD-MONY, auteure du livre Travailler peut nuire gravement à votre santé, l’appel que vous trouverez ci-dessous.

Nous avons d’ores et déjà décidé d’une grande réunion publique qui se tiendra le samedi 21 mars 2009. Le lieu vous sera indiqué ultérieurement.

Stages de formation syndicale - "Le syndicalisme dans la pratique quotidienne"

mercredi 12 novembre 2008

SUD Education Var organise un stage de formation syndicale ouvert à ses adhérent-e-s, mais également aux sympathisant-e-s qui souhaitent mieux découvrir notre fonctionnement.

Pour tenir compte de l’éloignement géographique, nous organisons 2 sessions de ce stage :
- mardi 20 janvier 2009 (collège de Rocbaron)
- mardi 17 février 2009 (lieu à préciser vers Le Muy/Draguignan)

L’ordre du jour pourrait être le suivant :
- petit historique de SUD Education et de Solidaires
- fonctionnement du syndicat (démocratie, Assemblée Générale, Conseil Fédéral, Solidaires...)
- droit syndical et syndicalisme de lutte (la lutte comment, par qui, quelles revendications...)

Pour vous inscrire contacter SUD Education Var qui vous fera parvenir le modèle de demande d’autorisation d’absence à déposer un mois avant auprès de l’administration (le 20 décembre 2008 au plus tard pour la 1ère session).

Les agents titulaires et non-titulaires de l’Etat, peuvent bénéficier de 12 jours de formation par an (loi n°82-997 du 23 novembre 1982 et décret n°84-474 du 15 juin 1984). Ces formations s’effectuent sur le temps de travail.

La formation syndicale est un droit !
Un droit ne se perd que si l’on ne s’en sert pas. Inscrivez vous et participez aux stages.

A la sainte Edvige, facilitez le travail de la police...

lundi 13 octobre 2008

La section de Toulon de la LDH vous propose de remplir vous-même votre
fiche Edvige/Edvirsp et de nous l’apporter entre 17 et 18 h, Place de la
Liberté.

Elles seront remises en délégation au Préfet à une date ultérieure.
Vous aurez ainsi facilité le travail de la police.

Bulletin d’adhésion 2008-2009

mercredi 27 août 2008

S y n d i q u e z - v o u s !
Rejoignez SUD Education !

Bulletin d’adhésion disponible directement ici.

Voir aussi "SUD Education, qu’est ce que c’est ?"

Bulletin adhesion 2007-2008

mercredi 26 septembre 2007

Le bulletin d’adhésion 2007-2008 à SUD Education var est en ligne.