Modification du décret de 1950...

SUD Education Var
mardi 19 décembre 2006
par  SUD Education Var

Le "grand débat", que SUD Education avait appelé à boycotter, avait donné le rapport Thélot. Si Fillon, afin d’éviter un conflit ouvert avec les enseignants, s’est bien gardé de tout inscrire dans sa loi sur "l’avenir de l’école", son successeur De Robien fait, lui, passer les mesures les unes après les autres.

Encore une fois, le Ministère nous a concocté un projet de décret qui menace les obligations de service et le statuts des enseignants du second degré. Après les remplacements en interne, après les commissions pédagogiques, voici donc un projet de réécriture du décret de 1950 remettant en cause le statut des enseignants certifiés, agrégés, professeurs d’EPS et PLP !

L’avant projet évoque donc plusieurs points :

- service partagé sur plusieurs communes
- compléments de service hors discipline (si ceci sont déjà mis en place pour certains collègues, cela deviendrait la norme)
- mise en place progressive de la bivalence
- remise en cause de l’heure de première chaire
- majoration d’une heure pour les enseignants ayant dans leur service 8 heures dans des classes ou groupes de moins de 20 élèves

Cette mesure s’inscrit dans la logique gouvernementale de réduction des effectifs de l’Education Nationale. D’un côté on supprime des milliers de postes, de l’autre on cherche à mettre en place une panoplie de mesures qui visent à compenser le manque annoncé d’enseignants pour assurer les cours.

Nous ne pouvons accepter cette nouvelle attaque car c’est aussi la qualité de l’enseignement qui est menacée, et ce sont les élèves qui en seront les premières victimes.

Pour SUD Education il n’y a qu’une solution :

- retrait de l’avant projet de modification du décret de 1950
- retrait de la loi Fillon sur "l’avenir de l’école" et de toutes les mesures en découlant : remplacements en interne, commission pédagogique, note de vie scolaire, circulaire du 3 janvier 2006 sur la lecture...


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition pour l’arrêt du vote électronique

vendredi 2 décembre 2011

Le vote électronique qui vient d’avoir lieu du 13 au 20 octobre lors des élections professionnelles dans l’éducation nationale a été désastreux. Il constitue pourtant un test avant son extension probable à toutes les élections professionnelles, voire aux élections politiques, et à ce titre, il doit être dès maintenant dénoncé. S’il est une source juteuse de profits pour les entreprises privées qui « l’organisent » (4,5 millions d’euros versés par le ministère de l’éducation nationale à ATOS Origin), c’est au détriment du caractère pleinement démocratique de l’élection elle-même.

Élections : si vous n’avez pas pu voter !!!

jeudi 1er décembre 2011

Ces élections constituent un scandale ! Tout semble avoir été fait pour que la participation soit en berne. De nombreux électeurs se sont vus « éjectés » de la liste électorale, d’autres ont été confrontés à des dysfonctionnements qui se sont parfois révélés insurmontables.

La fédération des syndicats SUD éducation cherche à collecter des témoignages de dysfonctionnements pour discréditer le processus de vote par internet dans le cadre d’une campagne de retour au vote papier. C’est pourquoi nous avons besoin de tous les témoignages et de détails sur les difficultés auxquelles vous avez été confrontés (non inscription sur la liste électorale, problème d’adresse électronique, identifiant non transmis, etc.)

Nous n’avons qu’une exigence : que les électeurs lésés soient rétablis dans leurs droits !

jenaipaspuvoter ’AT’ sudeducation.org