Autoritarisme et répression à tous les étages !

SUD Education Var
lundi 5 février 2007
par  SUD Education Var

Le gouvernement et le ministère de l’Éducation Nationale enchaînent les attaques avec un cynisme et un aplomb incroyables. Écoles, collèges, lycées, université, tout doit y passer, tout doit être soldé au plus vite. Enseignants et IATOSS, titulaires ou précaires, tous doivent en prendre plein les dents pour le plus grand plaisir du ministre qui nous fait une crise d’autoritarisme sans limites.

Dans l’éducation d’abord, le ministère montre sa volonté d’aller au plus vite pour terminer avant les élections le travail commencé en 2003. Tout ce qui est fait ne sera plus à faire…

Dans le premier degré, après avoir imposé l’apprentissage de la lecture par la méthode syllabique, en jouant à l’apprenti délateur avec entre autre l’association SOS Education (proche de la droite ultra libérale et de l’extrême droite), s’appuyant sur des rapports d’experts autoproclamés De Robien s’attaque à l’apprentissage de la grammaire et annonce celui
du calcul mental. Il y a également eu le protocole sur la direction d’école, qui a entraîné le recrutement de milliers de nouveaux précaires dans les écoles, baissé le niveau de la formation initiale des stagiaires IUFM, et mis à mal la grève administrative. Mais cela ne lui suffit pas, il faut rapidement
mettre en place les Établissement Public d’Enseignement Primaire (EPEP) dont le projet de décret, présenté la première fois en novembre, passe dès le 25 janvier au Conseil Supérieur de l’Éducation. Vite, très vite !

Dans le second degré, depuis plusieurs mois les enseignants se mobilisent contre le dernier avatar du ministère : le projet de décret modifiant les obligation de service des enseignants (décret statutaire de 1950). Dans la droite ligne du « Grand débat » à l’origine du rapport Thélot, puis de la loi Fillon sur « l’avenir de l’école » qui avait déjà vu la mise en place du remplacement en interne, des conseils pédagogiques et de la note de vie scolaire, ce nouveau coup porté aux enseignants signe la volonté de faire des économies de postes et d’alourdir une fois encore les conditions de travail des personnels. La grève unitaire du 18 décembre à été un exemple de mobilisation l’intersyndicale nationale n’a su profiter pour amplifier la mobilisation, malgré les demandes répétées de la fédération SUD Éducation, entre autres, d’appeler de nouveau à la grève au plus vite.

Les personnels IATOSS ne sont pas en reste puisqu’ils subissent tous les jours un peu plus la pression de leur hiérarchie avec la mise en place de la notation/évaluation véritable système de mise en concurrence des personnels entre eux.
N’oublions pas non plus les personnels TOS, transférés aux collectivités territoriales qui pourtant ont majoritairement montré leur volonté de rester dans la Fonction Publique d’État et l’Éducation Nationale.

Ces attaques sont accompagnées de suppressions de postes massives dans l’Éducation nationale. Le ministère prévoit des « variations de dotations » dans son « stock d’emplois » par une réduction de plus de 5000 postes. Dans la seule académie de Nice, il est prévu de supprimer :
- dans le 1er degré : 16 postes de professeurs des écoles, 8 postes d’intervenants extérieurs en langue
- dans le 2nd degré : 96 postes au titre de l’évolution démographique et 94 postes au titre des réductions de décharges prévues par la modification du décret de 1950
- chez les IATOSS : réduction de 5 postes d’administratifs, malgré la création d’1 poste de médecin et de 9 infirmières (pour toute l’académie)

Dans le même temps la répression s’amplifie pour tenter de stopper la résistance des salariés.
Erwan Redon, professeur des écoles des Bouches du Rhône, sus-
pendu pour son activité syndicale, trois parents d’élèves de l’école de
la Paix à Marseille poursuivis au pénal pour avoir voulu soutenir un
projet de classe de neige refusé par l’IEN. Amandine, syndicaliste
SUD, licenciée par Virgin pour activité militante. Didier Goncalvès,
Emploi Vie Scolaire embauché en CAE à Vaulx-en-Velin, militant de
la CNT Éducation, non réembauché pour activité syndicale. Tant
d’autres dans tous les secteurs. Sans oublier Roland Veuillet, muté
d’office de Nîmes à Lyon en 2003 pour fait de grève, et qui a entamé
le 24 décembre 2006 une nouvelle grève de la faim pour demander la
levée des sanctions et l’ouverture d’une enquête administrative sur
son cas (le Conseil Supérieur de la Fonction Publique lui a pourtant
donné raison, mais le ministère persiste dans ses sanctions).

Le patronat, l’Etat ne se reposent pas, ils ne cessent de lancer leurs coups. Quelle que soit la période dans laquelle nous entrons c’est dans ce sens qu’il faut continuer à combattre et résister tout en apportant notre solidarité à nos camarades frappés par la répression syndicale. Il est illusoire de croire que nous pourrons revenir sur les reculs actuels après les élections du printemps. C’est dans les luttes que les salariés ont toujours gagnés et obtenus les avancées pour améliorer leur condition. Pas autrement !


Documents joints

Autoritarisme et répression à tous les étages (...)
Autoritarisme et répression à tous les étages (...)

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!