Politique antisociale du gouvernement : Ne plus les laisser faire !

SUD Education 83
jeudi 11 mars 2004
par  SUD Education Var

■ Semaine après semaine, le gouvernement poursuit sa politique antisociale ■ Le chômage reste à un niveau élevé et les droits des chômeurs sont de plus en plus amputés ■ Après la contre-réforme des retraites de l’an dernier, le gouvernement s’apprête à s’attaquer à la sécurité sociale ■ Le Medef se frotte les mains : ses propositions sont reprises les unes après les autres par le Gouvernement Raffarin ■ Une riposte est nécessaire

Des attaques tout azimut !

- La mise en place de la nouvelle convention Unedic au 1er janvier 2004, signée par certains syndicats, prive d’indemnisation des dizaines de milliers de chômeurs, les appauvrit davantage en les mettant en situation de Rmistes (avec moins de 400 euros par mois).
- La loi Fillon de décembre 2003 donne plus de pouvoir aux patrons en inversant la hiérarchie des normes dans les négociations : les accords d’entreprises peuvent déroger aux conventions collectives et introduire des dispositions défavorables aux salariés.
- Aucune négociation salariale n’a lieu dans le secteur public et dans le secteur privé, c’est le blocage total.
- Le chômage continue d’augmenter, six millions de personnes vivent dans la pauvreté dont de nombreux enfants.
- Les plans de licenciement se multiplient, mais le gouvernement envisage une loi qui vise à alléger les procédures contenues actuellement dans le Code du travail et qui donne encore quelques garanties collectives aux salariés.

- Le secteur de la recherche connaît sa plus grande crise faute de crédits suffisants ; mais dans le même temps, le gouvernement octroie 1,5 milliard d’euros aux restaurateurs !
- La loi Perben sur la « grande criminalité » contient des atteintes très grave contre les libertés publiques.
- La décentralisation continue à se mettre en place. Dans l’Education Nationale, l’article de loi organisant le transfert des 96000 TOS a été adopté le 3 mars 2004. Le projet de réseaux d’écoles ouvre la même voie pour les instituteurs et professeurs des écoles. En attendant celle des enseignants des collèges et lycées...
- Sans oublier les autres attaques sur l’ensemble du système éducatif : recrutements en baisse, précarité croissante, budgets tronqués, diminution des DGH, disparition de certains enseignements, optionnalisation des disciplines artistiques, mise en place du LMD (Licence, Master, Doctorat), autonomie des établissements, professionnalisation généralisée des formations, ingérence des entreprises dans le contenu des programmes...

Un gouvernement aux ordres du Medef

Après la contre-réforme des retraites, le gouvernement s’apprête à nous rejouer le même scénario en matière de sécurité sociale : affaiblissement des garanties collectives se traduisant par un développement des inégalités dans l’accès aux soins. Le Medef l’avait clairement indiqué : après les retraites, il fallait s’attaquer à la sécurité sociale. Le secteur de la santé représente aujourd’hui un budget considérable : les assurances privées souhaitent mettre la main sur cette manne financière qui, pour l’essentiel aujourd’hui échappe à la logique du profit.

Une riposte unitaire est nécessaire

Après l’échec du mouvement du printemps 2003, il était difficile de relancer des mobilisations et le gouvernement en a largement profité. Mais depuis le début de l’année, plusieurs secteurs ont engagé des actions (EDF, SNCF, La Poste, France Télécom, hôpitaux...). Toutefois ces mobilisations se font sans aucune volonté d’unité de la part des grandes organisations syndicales. Cessons de nous voiler la face ! Ne proposer que des « journées d’action » ou même des grèves de 24 heures strictement catégorielles, sans aucune coordination des luttes, c’est, au point où nous en sommes, se résoudre à l’impuissance.

Le mouvement syndical a une responsabilité importante pour préparer des mobilisations unitaires au plan national comme au plan local. En ce sens, l’Union syndicale G10 Solidaires s’est adressée aux autres organisations syndicales pour proposer de se rencontrer et de préparer ensemble des mobilisations nationales.

SUD Education 83 appelle l’ensemble des personnels à participer à toutes formes d’actions le 12 mars, y compris la grève.

SUD Education 83 propose à tous les personnels de se retrouver dans des assemblées générales (d’établissements, de secteurs géographiques, inter établissements, inter professionnelles) pour recréer les conditions de la mobilisation nécessaire. En assemblées générales débattons des formes de la lutte, des actions à mettre en oeuvre de manière collective et solidaire pour imposer d’autres choix sociaux.

Face à l’offensive libérale et antisociale du gouvernement et du patronat, il est temps d’inverser la tendance : à nous d’agir pour imposer d’autres choix sociaux, des choix qui soient favorables aux salariés, aux précaires et aux chômeurs. Ils font des bénéfices, ils s’engraissent, ils nous mentent, ils nous exploitent, ils précarisent les emplois et la société toute entière, ils licencient : luttons et résistons pour faire plier le patronat et l’Etat.

Assemblée générale
Vendredi 12 mars à 14 heures
faculté de droit de Toulon
Amphithéâtre du 2ème étage

Documents joints

SUD Education 83 - Tract 12 mars 2004
SUD Education 83 - Tract 12 mars 2004
SUD Education 83 - Tract mars 2004
SUD Education 83 - Tract mars 2004
Document identique à l’autre, avec possibilité de personnaliser pour les sections (...)

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!