Service minimum dans les écoles : une attaque contre le droit de grève !

Fédération SUD Education
vendredi 21 décembre 2007
par  SUD Education Var

Parmi les mauvaises nouvelles de cette fin d’année, le ministre de l’Education nationale M. Darcos, précise son projet d’atteinte au droit de grève des professeurs des écoles.

La mise au pas généralisé de celles et ceux qui se font entendre en recourant à la grève, droit garanti par la Constitution ne concerne pas que le secteur des transports. C’est au tour de l’Education Nationale d’être dans le collimateur comme l’annonçait d’ailleurs Fillon dès le mois d’août.

Son projet prévoit la limitation drastique des grèves avec l’organisation d’un plan de prévention des conflits par le « dialogue social ». Et le « dialogue social », c’est pour ce gouvernement : refus de discuter du fond, tentative d’isolement des syndicats qui n’acceptent pas les diktats ministériels, matraquage de ceux qui ne sont pas d’accord.
D’autre part, il prévoit aussi l’obligation de se déclarer gréviste à l’avance, ce qui, en l’individualisant, rend plus difficile le choix de faire grève.

Le service minimum dans les écoles obligera forcement un certain nombre de personnes à ne pas faire grève pour assurer l’accueil. Les directeurs se verront-il imposer une nouvelle tâche ?

Enfin, cerise sur le gâteau, les retenues sur salaires des enseignants grévistes serviront à payer les animateurs chargés d’accueillir les enfants « victimes » des grèves.
Faire payer directement par les grévistes un service minimum qui fragilise leur mouvement, ce sera notre « punition » !

La Fédération des syndicats SUD éducation dénonce ce projet de service minimum dangereux et démagogique qui veut culpabiliser et infantiliser les enseignants.

Saint Denis, le 20 décembre 2008

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Relaxe d’un policier à Nantes : adresse au nouveau Président de la République

jeudi 10 mai 2012

En novembre 2007, un policier cagoulé et casqué, en armure, protégé derrière une grille, expérimentait sa nouvelle arme, un « lanceur de Balles », en ajustant son tir dans l’œil d’un lycéen dans une manifestation.

Le 3 avril 2012, la Justice prononçait la relaxe de ce policier, tireur récidiviste, au tribunal de Nantes.

Est-il possible que nous vivions dans un pays où l’on peut mutiler un jeune homme pour le seul fait d’avoir manifesté pacifiquement ?

Sur le Web : Suite du texte

Dispositif de négociation palabre : Négo pipeau !

vendredi 13 mars 2009

Communiqué de la fédération des syndicats SUD Education suite à la réunion du lundi 9 mars au ministère (grève du 19 mars 2009).