Contre la généralisation des Bac Pro 3 ans ! Défendons l’enseignement professionnel public !

CGT Educ’action - SNUEP-FSU - SN-FO-LC - SUD Education - SNEP-FSU
jeudi 6 mars 2008
par  SUD Education Var

La généralisation du Baccalauréat Professionnel en trois ans, imposée sans concertation préalable par le Ministre Xavier DARCOS, remet en cause l’accueil de tous les élèves qui nous sont traditionnellement confiés en Lycée Professionnel. La généralisation du dispositif entraîne à terme la disparition des sections préparant aux Brevets d’Etudes Professionnelles et risque d’interdire à beaucoup d’élèves l’accès au Baccalauréat. Un nombre important de sections ferment et des postes d’enseignants sont ou seront supprimés, même si les dotations horaires aux établissements peuvent dans un premier temps rester stables.
L’évolution de la voie professionnelle et sa rénovation doivent et ne peuvent se faire que dans l’intérêt de tous les élèves.

Nous devons refuser :
- Les suppressions massives de sections de BEP
- La prétendue expérimentation à la rentrée 2008 qui correspond dans notre académie à la quasi généralisation des baccalauréats professionnels en 3 ans prévue en 2009 par le ministre.
- La mise en place de ces baccalauréats sans redéfinition des contenus pédagogiques, des modes d’évaluation, sans grille horaire et sans cadrage national actuel
- La suppression massive de postes d’enseignants au fil de la montée en puissance du dispositif
- La réduction des enseignements dans certaines disciplines comme en biotechnologie
- L’inégalité engendrée au niveau de l’orientation des élèves vu l’absence de critères et de lisibilité

Comme nous le pensions, le protocole de discussion proposé par le ministre et signé par certaines organisations syndicales n’a pas modifié la mise en place des baccalauréats professionnels 3 ans dès 2008 et leur généralisation en 2009. Selon les Académies, le pilotage de cette réforme a démontré la diversité des situations avec partout une même logique de démantèlement de l’Enseignement Professionnel Public.

Notre mission est de permettre à nos élèves de réussir dans la voie professionnelle en leur proposant une diversité de parcours de formation et en leur permettant d’atteindre le plus haut niveau de qualification. Sans le maintien d’un diplôme qualifiant de niveau V tel que le BEP, quel sera l’avenir des élèves les plus en difficulté ? Les débouchés professionnels avec un CAP sont plus restreints voire inexistants dans certaines professions. La poursuite d’étude vers un bac pro est très difficile. Seront-ils amenés à quitter le système éducatif sans qualification ?

Sur ces bases, les organisations syndicales sollicitent à nouveau le Recteur de Nice pour répondre favorablement à la demande d’audience déposée dès le mois de novembre 2007. Elles ont décidé d’appeler en commun les personnels à signer et à faire signer la pétition contre la généralisation du BAC pro 3 ans dans l’académie de Nice dès 2008.

Pétition jointe.


Documents joints

PDF - 68.9 ko
PDF - 68.9 ko

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.