Le 25 mai, pour quoi faire ? Et après ?

SUD Education Var
mercredi 12 mai 2004
par  SUD Education Var

La grande casse sociale continue

Il y a tout juste un an, un grand mouvement de grève reconductible tentait de stopper la réforme des retraites et la décentralisation. Si, dans la rue, dans les assemblées générales les personnels grévistes appelaient à la « grève générale pour le retrait total », les dirigeants des grandes centrales syndicales ont tout fait pour limiter l’ampleur du mouvement. Nous pouvions gagner. Nous devions gagner. C’était sans compter sur un enterrement de première classe, le 12 juin 2003 à Marseille, remplaçant le mouvement de grève par une pétition dont nous n’avons jamais plus entendu parler...

Depuis, le gouvernement a eu les coudées franches pour lancer d’autres réformes : RMA, UNEDIC, statuts des intermittents... De lourdes menaces pèsent d’ores et déjà sur la Sécurité sociale et la Santé, sur le code du travail et mettent en danger l’égalité des citoyen-nes devant la Justice avec les lois Perben-Sarkozy. D’autres privent la recherche des crédits nécessaires à son fonctionnement. N’oublions pas les inquiétudes de centaines de milliers de salarié-es du public menacées par la vague de privatisations gouvernementales (largement entamée pour La Poste et France Télécom, envisagée pour cet été en ce qui concerne EDF-GDF).

L’Education Nationale ne sera pas en reste avec la Loi d’orientation promise pour la rentrée prochaine. Le développement de la précarité, les coups récents portés à l’éducation spécialisée et à l’enseignement artistique, le sort désastreux promis aux TZR en donnent déjà un avant-goût amer. Les suppressions de postes, la mise en place des réseaux d’école, la réforme des diplômes (Licence, Master, Doctorat) ne peuvent que confirmer et amplifier nos craintes en ce qui concerne l’avenir du Service Public d’Education.

Nous sommes face à une véritable contre-révolution conservatrice qui a pour but de satisfaire les appétits du MEDEF, de l’OMC, des riches et des actionnaires, et de s’inscrire avec obéissance dans le cadre de l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services dont l’application est prévue dès le 1er janvier 2005) et donc du grand démantèlement du service public.

Le 12 mars, pour quoi faire ? Et après ?

Le 12 mars 2004, il y a eu une première journée de grève dans l’Education Nationale à l’appel des syndicats CGT-FSU-CFDT-UNSA à laquelle l’assemblée générale de SUD Education Var avait décidé de s’associer sous différentes formes d’action (grève, manifestation, distribution de tract, assemblée générale). Dans les jours qui ont suivit cette grève, nous avons contacté l’ensemble des organisations syndicales de l’Education Nationale du département du Var pour leur proposer une rencontre afin d’envisager des actions unitaires (notamment contre la décentralisation et le transfert des personnels TOS aux collectivités territoriales). A ce jour, aucune organisation ne nous a répondu, à l’exception de FO qui préparait une manifestation nationale contre la décentralisation le 1er avril, à laquelle se sont joints la CGT-ATOSS et la fédération des syndicats SUD Education. La FSU se dédouanait par une « journée d’action », le 7 avril, dont seuls quelques militants étaient informés...

La stratégie de l’échec !

Mais voilà que le 25 mai (2 mois et demi après !!!), les mêmes organisations (FERC-CGT, SGEN-CFDT, FSU, UNSA-EDUCATION) appellent à une nouvelle journée de grève. Leur seule préoccupation semble être « comment faire pour perdre ? ». La stratégie des « temps forts » sans lendemain a payé : les salariés ont perdu sur les retraites. Au passage ils ont aussi, pour beaucoup, perdu l’envie de se battre. Quand, en mai-juin 2003, les grévistes criaient « grève générale », les micros hurlaient « tous ensemble ! ». Oui, lorsque l’on perd, c’est tous ensemble !

Face à ce gouvernement qui a ouvertement méprisé les grévistes de mai-juin 2003 nous ne gagnerons pas en nous limitant à des « journées d’actions » symboliques tout aussi inutiles qu’inefficaces ! C’est pourquoi l’assemblée générale SUD Education qui s’est tenue le 5 mai 2004 a décidé à l’unanimité de ne pas appeler à la grève le 25 mai !

Cependant plus que jamais, la lutte doit continuer. L’heure est à la construction d’un véritable mouvement unitaire de masse pour faire reculer ce gouvernement fer de lance de la barbarie ultra-libérale. C’est en s’inscrivant clairement dans cette perspective que nous pourrons inverser le processus de casse sociale en cours car nous sommes convaincus que nous ne pourrons pas gagner seuls !

Ce n’est que dans un mouvement interprofessionnel unifié à la base, tous ensemble, salariés du privé comme du public, chômeurs, précaires et exclus, que nous pourrons construire un vrai rapport de force. De réelles perspectives de lutte restent le seul moyen pour regrouper tous les secteurs attaqués par ce gouvernement qui a compris qu’il doit diviser au maximum pour mieux régner.

C’est dans cette optique SUD Education Var invite toutes les personnes concernées à se joindre à l’initiative « K.O. à Cannes » qui se déroulera du 12 au 23 mai 2004 durant le festival de Cannes pour une convergences de toutes les luttes !

Il n’y a rien à attendre,
(presque) tout à construire !


Documents joints

Le 25 mai pour quoi faire ? Et après ?
Le 25 mai pour quoi faire ? Et après ?

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!