Déclaration finale du forum des luttes 2004

lundi 19 juillet 2004
par  SUD Education Var

La Confédération paysanne, AC ! (Agir ensemble contre le chômage), DAL (Droit au logement), G10 (Groupes des 10 Solidaires), réseau intergalactique, Droit Devant, NO VOX, CCIPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), Construire un monde solidaire Millau, Stop pub, Mouvement spontané, Juristes-solidarités, Collectif Emploi jeune, Et après ?, AC ! Calais (Agir ensemble contre le chômage), AC ! Lille, DAL Calais, DAL Lille, Comité Salam sur Calais (soutien aux réfugiés), SUD Education Calais (Syndicat Unitaire Démocratique), ATTAC Calais, Interluttes Calais, la Mouette enragée, Confédération paysanne Nord/Pas-de-Calais.

Les associations, syndicats et mouvements sociaux ci-dessus sont tous signataires du communiqué suivant :

Deux ans après les rencontres du mouvement social à la Cisternette (Sud du Larzac), en juillet 2002, les syndicats, les associations ou réseaux de lutte des salariés, des précaires et chômeurs, de paysans, des sans logis, des sans papiers, de soutien au peuple palestinien, contre la guerre, de juristes, de jeunesse, se sont réunis à nouveau à Calais, pour faire le point, au lendemain des élections, sur leurs luttes, les convergences possibles, le bilan de ces deux dernières années de mobilisations.
Après le Larzac 2003, le contre-G8 d’Evian, le FSE de Paris/Saint-Denis, nous réaffirmons notre argument contre la mondialisation néo-libérale, contre la marchandisation de la planète, contre la guerre coloniale comme en Irak, en Palestine ou en Tchétchénie qui poussent les peuples à l’exode, les privent de leurs terres, leurs biens, leurs droits, et alimentent le flot des réfugiés.

Une offensive libérale sans précédant est aussi à l’oeuvre dans notre pays, qui se matérialise par des attaques sur les conquêtes sociales des salariés, sur les droits des précaires et de ceux et celles qui sont dans la pauvreté ou qui sont menacés de le devenir :

- par la privatisation et la marchandisation des services, des entreprises, des missions et des biens publics ou communs ;
- par le renforcement de l’arsenal répressif et la criminalisation à l’encontre des " sans " et de ceux et celles qui s’opposent à cette offensive, notamment les sans papiers sont l’objet actuellement d’une
répression accrue ;
- par le renforcement des inégalités et des discriminations sociales, xénophobes, sexistes, homophobes ou à l’encontre des handicapés.

Cette offensive est menée tambour-battant et simultanément dans de très nombreux secteurs. Des mobilisations importantes ont eu lieu contre les guerres et contre les réformes et doivent s’intensifier.

Nous dénonçons notamment :

- les attaques contre les retraites, l’éducation, la santé, la Sécu, les allocations chômage et minimum sociaux (ASS, RMI/RMA), le statut des intermittents, les allocations logement, l’AME ;
- la privatisation en cours des services publics comme EDF, la Poste, France Télécom, la Caisse d’Epargne, le logement social ;
- les lois répressives et liberticides telles que les lois Perben, Sarkosi ou de sécurité quotidiennes ;
- les politiques qui favorisent la spéculation financière, foncière (PAC), immobilière, l’agriculture industrielle (OGM) et font disparaître les petits paysans, les emplois stables et alimentent la précarisation.

Certaines organisations ont choisi d’accompagner cette politique de casse sociale, de négocier quelques concessions, et/ou de céder au découragement et à la résignation. Malgré 2 défaites électorales cuisantes qui démontrent un désaveu général, le gouvernement poursuit son offensive. Le grossier rideau de fumée, mis en place autour d’un projet de loi de cohésion sociale, n’y change rien. Ce gouvernement est illégitime. Il serait suicidaire d’attendre 3 ans un hypothétique changement de pouvoir, pendant que nos droits sont démantelés et que l’Europe libérale se construit. Nous sommes déterminés à lutter pied à pied dans la rue, dans nos lieux d’activité, de travail, dans les quartiers populaires, dans les campagnes pour stopper cette offensive, reconquérir nos droits, en acquérir de nouveaux et imposer des alternatives.

Partout, au plan local, national, international, avec nos différences, en autonomie vis-à -vis des partis politiques, nous sommes décidés à :

- construire des convergences et des solidarités concrètes, transversales villes/campagnes, locales, nationales et internationales ;
- soutenir et élargir des luttes sociales ;
- occuper et créer des espaces de luttes et de rencontre ;
- soutenir et organiser des actions de désobéissance civile ;
- nous rassembler régulièrement pour analyser, réagir, converger, renforcer nos luttes, élaborer des alternatives ;
- mettre en place des rencontres annuelles ;
- enrichir et créer des outils militants communs ;
- imaginer des formes d’action offensive créatives et renouvelées

D’ores et déjà , plusieurs actions sont prévues dans les prochaines semaines :

- Mardi 13 juillet à 13 h, place du Châtelet à Paris, garden-party des chômeurs et précaires pour des droits nouveaux ; à Lille, action contre la déréglementation du logement social ;
- les 24-25 juillet à Verdun-sur-Garonne (Tarn-et-Garonne) : rassemblement du collectif des faucheurs volontaires d’OGM ;
- courant juillet : caravane palestinienne en Ile-de-France (campagne contre le mur) ;
- 23 et 26 juillet, ateliers et forum à Avignon, à la Maison des Beaux-Arts, pour l’indemnisation de toute forme de chômage et précarité ;
- 19 août, 8h30 à Boulogne/mer, procès des militants pour "délit de solidarité" avec des sans-papiers de Calais, rassemblement de soutien ;
- 9 septembre, 14h à Bordeaux, et 13 septembre, à la Rochelle : soutien aux RMIstes et précaires poursuivis pour avoir pris le train sans titre de transport ;
- 15/17 octobre, mobilisations à l’occasion du FSE

Cette liste n’est pas exhaustive. De nombreuses arrestations, poursuites, procès, condamnations
contre des militants donneront lieu à des mobilisations.

Motions de soutien :

Nous exigeons l’abandon des poursuites engagées pour "délit de solidarité" contre des militants soutenant les sans-papiers de Calais. Nous appelons à une mobilisation lors de leur procès le 19 Août. Nous apportons notre solidarité et notre soutien aux habitants de la cité du " petit bard ",
quartier de Montpellier soumis à de nombreuses discriminations, qui luttent pour le relogement de 18 familles sinistrées, depuis 1 mois pour que les normes de sécurité des bâtiments soient respectées, pour que le devenir du quartier soit défini avec les habitants

"La précarité est une prison économique : Titularisation sans conditions"

Raventhun (près de Calais) 10/11/12 juillet

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!