Assurance-maladie : la loi est votée, les problèmes demeurent !

Union syndicale G10-Solidaires
vendredi 23 juillet 2004
par  SUD Education Var

Le Gouvernement se félicite de l’adoption par l’Assemblée nationale de sa réforme de l’assurance-maladie. Pourtant, ces mesures auront pour effet de réduire l’accès aux soins d’une partie de la population
et pour conséquence une dégradation de l’état sanitaire de la population.

Des assurés sociaux qui vont payer plus

Sans aucun doute, des sommes plus importantes doivent être affectées par le pays au financement de la politique de soins et de santé. Encore faudrait-il que ce financement supplémentaire soit juste et qu’il améliore effectivement l’état sanitaire de la population : ce n’est pas le choix fait par le Gouvernement.
En effet, l’essentiel des nouveaux financements va provenir de l’augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée) des retraités imposables et de celle de l’ensemble des salariés. La nouvelle hausse du forfait hospitalier et l’instauration nouvelle d’un forfait par consultation (1 euro pour l’instant) pèseront très directement sur le budget des malades.

Une réduction de la prise en charge par l’assurance-maladie

Au cours des deux dernières années, le Gouvernement a déjà décidé à plusieurs reprises d’une réduction des remboursements et des prises en charge de certains frais médicaux. Le nouveau texte contient
des dispositions qui auront les mêmes conséquences. Ainsi l’incitation financière au recours obligatoire à un médecin « traitant » peut apparaître comme une mesure de bon sens. En réalité, cela conduira à une médecine à deux vitesses où, pour avoir une meilleure chance d’obtenir un rendez-vous rapidement avec un spécialiste, il faudra en passer par une consultation directe avec les dépassements d’honoraires non-remboursés.

Une responsabilisation des malades qui exonère les bénéficiaires du système

Pour préparer l’opinion publique à cette réforme, le Gouvernement, et ses faire-valoir politiques et médiatiques, a mis en avant les abus de tel ou tel assuré qui multiplierait les arrêts de travail et collectionnerait les consultations médicales. Tout cela est totalement marginal ; les difficultés financières de l’assurance-maladie sont à rechercher ailleurs, là où le Gouvernement est totalement muet.

- Rien pour améliorer la prévention, notamment par la médecine scolaire et la médecine du travail !
- Rien pour consolider le financement de l’assurance-maladie, ne serait-ce que par la remise en cause des exonérations de cotisations sociales accordées aux employeurs. A l’opposé, le Gouvernement
invente une nouvelle usine à gaz qui va obliger l’assurance-maladie à financer les mutuelles et les assurances privées !
- Rien pour limiter le coût des médicaments dont profitent les professionnels de l’industrie pharma-ceutique et toute la filière de la distribution !
- Rien pour renforcer les moyens donnés à l’hôpital public dont le rôle dans l’égalité d’accès aux soins est pourtant essentiel.

Après la réforme des retraites, celle de l’assurance-maladie, c’est une nouvelle étape de la politique antisociale de ce Gouvernement qui est franchie.

Cette réforme est injuste et inégalitaire. L’Union syndicale-G10 Solidaires poursuivra ses initiatives pour participer, avec d’autres, à la construction d’un vaste mouvement social pour mettre un coup d’arrêt à cette régression sociale organisée.

le 21 juillet 2004

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!