Le rouleau compresseur s’appelle : Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) !

SUD Education Var
mardi 8 juillet 2008
par  SUD Education Var

Non à la liquidation du service public d’Education !

Les actuelles suppressions de postes, sans précédent, sont la partie visible à ce jour de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), qui prévoit notamment le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. La RGPP propose aussi la précarisation de l’emploi public : contractualisation, intérim.
Base élève, au-delà du fichage et du flicage, est un outil de cette gestion à flux tendu.

Suppression de postes

1er degré : dans le département du Var 37 classes seront fermées pour 17 ouvertures, soit 20 enseignants de moins devant les élèves ; 2nd degré : 185 suppressions de postes d’enseignants étaient prévues pour la rentrée 2008, les CTPD et CTPA n’ont permis que de sauver quelques postes ; la généralisation du Bac Pro 3 ans, supprimant les BEP, permettrait de réduire de 25% en 3 ans les postes en lycée pro ; les suppressions touchent aussi les postes administratifs avec 23 postes ATOSS de moins dans l’académie et de fait l’augmentation prévisible des contrats précaires ; et ce n’est qu’une première étape d’un plan de 80000 suppressions de postes annoncées sur 4 ans, environ la moitié de celle prévue dans toute la fonction publique.

Remplacements

Dégradation des remplacements dans le premier degré, avec la carte scolaire annoncée ; dans le second degré, avec la diminution des titulaires remplaçants ; et le non remplacement des agents.

A ces dégradations correspondent des contre-réformes structurelles.
La mise en place du socle commun débouche pour les élèves sur un appauvrissement de l’enseignement :
- 1er degré : suppression du samedi matin dans les écoles, heures sup’ pour les élèves en difficulté (stages pendant les vacances), “nouveaux” programmes réactionnaires imposés, menace contre l’école maternelle, contre les réseaux d’aide (RASED).
- 2nd degré : suppression d’options et impossibilité d’assurer certains enseignements sans recours massifs aux heures-sup’- années (HSA).
- suppression des BEP qui vise à évincer du système public tous les élèves qui ne pourront obtenir le bac pro.

Finalement, c’est la mise en place d’une Ecole réactionnaire au service du patronat à laquelle conduisent ces mesures, une école pour les pauvres à tous les niveaux d’enseignement depuis la mise en place de la LRU cet été. Il ne s’agit plus de former un citoyen mais un futur précaire sous qualifié.

Le rapport Pochard signe, pour les enseignants, la fin de la fonction publique dans l’éducation comme c’est déjà le cas pour les personnels ouvriers décentralisés et les services sous-traités (cantines, entretiens des locaux, ...).

- la mise en concurrence (dite "autonomie") des établissements, aggravant de fait les inégalités scolaires.
- des obligations de service alourdies pour tous les personnels : des professeurs flexibles, polyvalents et profilés (annualisation du temps de travail, bivalence, recrutement des enseignants du 2nd degré dotés d’un "Master enseignement" qui devraient se faire ou non embaucher localement), multiplication des tâches pour des postes ouvriers et administratifs en diminution.
- un poids accru du chef d’établissement dans le recrutement (postes à profil) et la définition des obligations de service (lettre de mission déjà expérimentée en Alsace).
- une politique de bas salaires au profit d’une carrière individualisée, en fonction du "mérite" et de la "performance".

Si nous voulons gagner, c’est contre l’ensemble de ce plan de liquidation de l’Ecole publique qu’il faut lutter TOU(TE)S ensemble.

Personnels, lycéens, parents, nous pouvons faire reculer Sarkozy/Darcos !
Dès le début du mouvement dans le Var, sous l’impulsion des établissements les plus mobilisés (Le Coudon, Dumont d’Urville, Beaussier...) une AG inter établissement s’est réunie les mercredi 5 mars et 12 mars, puis une AG de grévistes le mardi 18 mars à la Bourse du Travail de Toulon. En présence d’organisations syndicales départementales, des décisions ont été prises et appliquées : débrayages collectifs (même jour, même heure), des occupations nocturnes de lycées (Le Coudon, Dumont d’Urville, Beaussier), le blocage du CTPD 2nd degré le mercredi 26 mars.

Le mouvement s’est ensuite étendu aux lycéens eux même qui défendent leurs conditions d’apprentissage et dénoncent les suppressions de postes d’enseignants qui auront pour conséquence l’augmentation des effectifs par classe, et la suppressions d’options. Les lycéens ont manifesté massivement et à chaque fois plus nombreux les 1er et 3 avril dans les rues de Toulon, Hyères, Saint Maximin, Brignoles... Des rassemblements ont eu lieu durant les vacances scolaires, et les lycéens ont prévu de nouvelles actions dès la rentrée.

Côté syndical, SUD Education soutient les AG inter établissements et/ou de grévistes. Ce sont les personnels en lutte qui doivent à un moment porter leurs revendications et décider de leurs modalités d’actions. Mais SUD Education participe aussi aux intersyndicales dont le rôle n’est pas opposé aux AG. Pour nous, l’action syndicale unitaire doit aider la mobilisation ; c’est tout le sens de l’action de SUD dans les intersyndicales au plan académique et national depuis le début du mouvement en mars.

- Parce que nous sommes convaincus que seul un front commun et solidaire des enseignants du premier et second degré face aux attaques meurtrières du gouvernement contre l’école, les élèves, nos missions et plus généralement le service public peut aboutir !
- Parce que nous sommes convaincus que l’avenir de nos élèves dépend de l’avenir du service public en France !
- Parce que nous sommes convaincus que malgré les effets d’annonce visant l’anéantissement de l’échec scolaire, les projets du gouvernement pour l’école (1° et 2nd degré), pour le service public en général ne sont porteurs que de discrimination et d’injustice sociale, d’exclusion !

SUD éducation Var s’inscrit dans une dynamique de lutte, appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser, relaiera l’appel des assemblées générales et de l’intersyndicale.


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Projection débat avec le collectif Pièces et Main d’Oeuvre

jeudi 8 novembre 2012

Des nanotechnologies à la société de contrainte

Mercredi 14 novembre
18h30, Campus de la Garde, Amphi K18

Nanotechnologies, physique nucléaire, sciences cognitives, imagérie cérébrale, réalité augmentée, neuromarketing : la recherche scientifique et technologique transforme le monde.
Quel monde sommes-nous en train de fabriquer ?
Les chercheurs peuvent-ils s’affranchir de la responsabilité des applications délétères de leurs découvertes ?
Le progrès scientifique engendre-t-il inéluctablement la dégradation des rapports sociaux et de la nature ?
Faut-il continuer à depenser des milliards (ex : 6.3 milliards d’euros pour le LHC du CERN) pour des instruments scientifiques alors que les hopitaux et les écoles ferment ?
Y’a-t-il une bonne et une mauvaise recherche ?
Faut-il « Sauver la recherche », la controler ou l’arrêter ?

A l’invitation de l’Intersyndicale de l’Université du Sud Toulon Var, le collectif Pièces et Main d’Oeuvre viendra nous présenter son film « RFID : la police totale » (28’). La projection sera suivie d’un débat qui sera l’occasion de discuter du rôle et de la responsabilité de la recherche scientifique.

http://www.nanomonde.org/Projection-debat-des

Communiqué suite au suicide de notre collègue de Jean Moulin Béziers

dimanche 16 octobre 2011

Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part de la vive émotion suscitée dans l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

VISA Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes

lundi 28 mars 2011

"Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l’idéologie d’extrême droite"

VISA regroupe des militants de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires.

Forum Social Local - La Seyne sur Mer

dimanche 25 avril 2010

Travailler dans l’Europe à 27 : présent et avenir

Vendredi 7 mai 2010
Samedi 8 mai
Dimanche 9 mai

Tout le programme sur le site d’ATTAC Var

Attention : pour la journée du samedi inscription obligatoire (bulletin sur le site d’ATTAC Var)

Manifestations varoises du 29 janvier 2009

vendredi 30 janvier 2009

Deux manifestations imposantes :

- Toulon : 27000 manifestants
- Draguignan : 3000 manifestants

Assemblées Générales de grévistes le jeudi 29 janvier 2009

lundi 26 janvier 2009

Les sujets de mécontentement des personnels de l’Education ne manquent pas (SMA, 60h, RASED, réforme des lycées et des IUT, suppressions de postes, atteintes au droit syndical, pressions hiérarchiques, etc...). Quelles suites donner à la journée de grève du 29 janvier ?

- 14h30 à Toulon (salle de la Méditerranée, quartier Port Marchand)

- 14h00 à Draguignan (salle de conférence, place Cisson)

Affiche grève du 29 janvier 2009

vendredi 16 janvier 2009

Affiche Solidaires Var pour la grève du 29 janvier 2009

Samedi 17 janvier 2009 : Journée de mobilisation dans l’Education Nationale

lundi 12 janvier 2009

Pour la défense de l’Education Nationale, contre la casse du service public d’éducation !

Dans le Var deux rassemblements :
- 10h30 à St Maximin, devant le lycée Janetti
- 12h30 à Toulon, place de la Liberté

Affiche de rentrée !

vendredi 29 août 2008

A coller partout !!!

Dans les salles des maîtres, les salles des professeurs, panneaux syndicaux...

Originales disponibles au local SUD Education Var, format A2 !

Contre les heures supplémentaires !

vendredi 29 août 2008

Des affiches sont téléchargeables pour la rentrée.
Sur le site de la fédération des syndicats SUD Education !

Vous trouverez aussi un "Kit Heures Supplémentaires" : modèle de lettre de refus, circulaire officielle et un modèle de pétition !!!