Concertation bidon : pour nous c’est non !

SUD Education Var
mardi 20 janvier 2009
par  SUD Education Var

Le Rectorat de l’académie de Nice vient de lancer une campagne de "concertation" dans les lycées, censée se dérouler ce mercredi 21 janvier dans le cadre d’une demi-journée banalisée.

Son objectif est clair : il s’agit de neutraliser la contestation enseignante et les mobilisations lycéennes, en intégrant enseignants et lycéens à l’habillage d’une réforme dont le contenu réel est déjà défini par les 13500 suppressions de poste prévues au budget, simple mesure d’économie dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP).

En effet, ces suppressions massives de poste ne peuvent que conduire à la réduction du niveau d’enseignement (horaires diminués, options menacées, remplacements non effectués) et à la dégradation du service d’orientation, quelle que soit la forme d’organisation de la pénurie des postes qui sera adoptée. De plus, les principes et les objectifs de cette "concertation" académique sont officiellement prédéfinis par les points de convergence signés par les syndicats majoritaires l’an dernier : toute la réforme de la classe de seconde s’y trouve déjà (modularisation, etc.) !

Dans ce contexte, participer à cette consultation reviendrait à cautionner la politique ministérielle, qui cherche à faire passer à nouveau la réforme que nous refusons depuis l’an dernier déjà avec les lycéens. Xavier Darcos déclarait le 18 janvier 2009 : "Nous avons rouvert le dialogue et nous avons pris du temps pour que la réforme devienne plus consensuelle. Il n’y a pas de raisons objectives aujourd’hui de protester contre une décision qui va se prendre collectivement". (Grand Rendez-Vous Europe 1 - Le Parisien / Aujourd’hui en France).

Nous lui répondons : NON ! Il n’y aura pas de consensus sur la régression dans les lycées !

Sud Education Var appelle par conséquent l’ensemble des enseignant-e-s des lycées à boycotter cette consultation, à se réunir en Assemblée Générale à la place pour préparer massivement la grève du 29 janvier et débattre des suites à donner dans la construction du rapport de force face au gouvernement.

SUD Education Var rappelle que tous les personnels sont couverts par le préavis de grève déposé par la fédération des syndicats SUD Education pour la semaine du 19 au 24 janvier.


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.