Déclaration au CTPM du 28 mai 2009 de la Fédération Sud Education

mercredi 10 juin 2009
par  SUD Education Var

Le décret proposé vise à porter le recrutement par concours externe des professeurs au niveau du master.Cette modification statutaire est une pièce centrale de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants des premier et second degrés de l’Education Nationale. Cette réforme, plus connue sous le nom de « masterisation », est largement rejetée par la communauté éducative. Son retrait constitue un pilier fondamental des revendications du mouvement de grève historique qui s’est développé dans l’Enseignement Supérieur et de la Recherche depuis le 02 février 2009.

Cette réforme menace gravement le statut des futurs enseignants. Les postulants qui réussiront au concours mais pas au master constitueront un corps de « reçus collés », véritable vivier d’enseignants précaires tant pour l’Education Nationale que pour l’enseignement privé.

De plus, l’allongement de la durée des études qui découlerait de ce recrutement (5 années après le bac contre 3 aujourd’hui) conduirait de fait à un accroissement de la sélection sociale des futurs enseignants, car les étudiants les plus modestes auront des difficultés à financer des études plus longues.

Enfin, l’affectation des stagiaires en situation d’enseignement dès la rentrée 2010 priverait les enseignants d’une véritable formation professionnelle s’appuyant sur un cahier des charges rigoureux, centrée sur trois aspects essentiels : la maîtrise des contenus d’enseignement et des textes officiels, la maîtrise de la pratique de classe et la capacité à analyser ces pratiques.

En conséquence, nous exigeons :
- le retrait de la réforme actuelle de la formation et du recrutement des enseignants des premier et second degrés de l’Éducation Nationale dans l’immédiat, le retrait de ces projets de décrets et la reconduction dans son intégralité du dispositif actuel de formation et des recrutements pour l’année 2009-2010, y compris la titularisation sans exigence de Master
- l’arrêt du recrutement d’enseignants précaires et la titularisation, sans condition de concours ni de nationalité des précaires déjà recrutés un plan pluriannuel de recrutement de nouveaux enseignants dans le cadre de la Fonction Publique d’Etat, par l’ouverture de postes aux concours ouverts aux titulaires de la licence
- l’accès à deux véritables années de formation professionnelle en alternance rémunérée après le recrutement


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Relaxe d’un policier à Nantes : adresse au nouveau Président de la République

jeudi 10 mai 2012

En novembre 2007, un policier cagoulé et casqué, en armure, protégé derrière une grille, expérimentait sa nouvelle arme, un « lanceur de Balles », en ajustant son tir dans l’œil d’un lycéen dans une manifestation.

Le 3 avril 2012, la Justice prononçait la relaxe de ce policier, tireur récidiviste, au tribunal de Nantes.

Est-il possible que nous vivions dans un pays où l’on peut mutiler un jeune homme pour le seul fait d’avoir manifesté pacifiquement ?

Sur le Web : Suite du texte

Dispositif de négociation palabre : Négo pipeau !

vendredi 13 mars 2009

Communiqué de la fédération des syndicats SUD Education suite à la réunion du lundi 9 mars au ministère (grève du 19 mars 2009).