Mobilité des fonctionnaires... et des AVS...

mercredi 21 octobre 2009
par  SUD Education Var

Dans l’article final de la loi sur la mobilité dans la Fonction Publique s’est glissé une nouveauté : le transfert de l’accompagnement des élèves en situation de handicap à des associations...

Le texte est clair : Article 44 : L’article L.351-3 du code de
l’éducation est complété par un alinéa ainsi rédigé : « L’aide
individuelle mentionnée au premier alinéa peut, après accord entre l’inspecteur d’académie et la famille de l’élève,
lorsque la continuité de l’accompagnement est nécessaire
à l’élève en fonction de la nature particulière de son handicap, être assurée par une association ou un groupement
d’associations ayant conclu une convention avec le ministère de l’éducation nationale ». Les modalités d’application
du présent article sont déterminées par décret.

On se demande ce que peut venir faire la question des
Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) personnels précaires de
droit privé dans une loi scélérate qui à la base concerne les
fonctionnaires... Mais cet article de la loi permet de répondre à un besoin urgent de prise en charge et d’intégration
des élèves en situation de handicap suite à la suppression
massive de contrats d’AVS. C’est donc une nouvelle fois
pour le Ministère, le moyen de botter en touche sur un problème crucial de prise en charge de TOUS les élèves en
âge scolaire.

Avec cet article, c’est encore une fois le problème de la précarité qui se pose ! Les gouvernements successifs crées régulièrement des nouveaux statuts d’emplois aidés : TUC, CES, CEC, AE, AED, CAE, CA, EVS, AVS... pour répondre au manque chronique de personnels titulaires et formés, mais aussi et surtout
sans jamais résoudre le problème de la précarité et du chômage des salariés que ces contrats sont censés
aider. Les victimes de ces politiques de précarisation sont les salariés embauchés sur contrats aidés, les
usagers du service public d’éducation, et en l’occurrence ici les élèves parmi les plus fragilisés.

La prise en charge des élèves en situation de handicap nécessite du personnel formé bénéficiant d’une
stabilité de leur poste pour pérenniser les acquis de leur formation et de leur expérience de terrain. La relation AVS/élève a également besoin de stabilité, et pas d’une rotation annuelle de la personne référente.

SUD Education, comme pour l’ensemble des personnels précaires (contractuels, EVS, CAE, CA, vacataires), revendique la titularisation immédiate des AVS.


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Rassemblement contre la précarité dans la Fontion Publique

lundi 17 janvier 2011

1 million d’agents non titulaires dans toute la Fonction Publique. Plusieurs milliers dans le Var !
Stop à la précarité !
C’est la bataille de la sécurité de l’emploi qui est à mener.

Les organisations syndicales départementales CGT - FSU et Solidaires vous adressent un communiqué de presse dans le cadre de la journée d’action du 20 janvier prochain concernant la précarité dans la Fonction Publique.

Dans le Var, deux rassemblements sont organisés :

- DRAGUIGNAN : 12 H. 30 - 13 H. 30 devant la Sous-Préfecture,
- LA GARDE : 16 H. 30 - Place des Libertés (à côté de la Mairie).

Voir le communiqué de presse complet