Réponse à l’AG du collège d’Aups

SUD Education Var
lundi 20 décembre 2004
par  SUD Education Var

Réunis en AG le 6 décembre 2004, les personnels du collège d’Aups interpellent les organisations syndicales varoises de l’Education Nationale, et proposent une grande manifestation nationale unitaire pour faire face aux attaques que nous subissons.

SUD Education Var, suite à son AG du 15 décembre 2004 leur adresse une réponse que nous reproduisons ci-dessous.


Aux personnels du collège d’Aups

L’Assemblée Générale mensuelle des adhérents SUD Education Var, réunie le mercredi 15 décembre 2004, a pris connaissance de votre motion du 6 décembre.
Tout comme vous nous considérons que le projet de loi Fillon est inacceptable et participe du démantèlement programmé du service public d’Education nationale. Cette attaque s’inscrit en outre dans un processus global de destruction de tous les services publics au profit des intérêts commerciaux et patronaux.

Nous dénoncions l’année dernière la "grande mascarade" qui allait servir de caution à l’élaboration de ce projet de loi. Ce débat instauré pour détourner les questions des grévistes du printemps 2003 nous a gratifié d’un rapport Thélot dont les propositions vont dans le sens des politiques libérales mises en oeuvre depuis plus de vingt ans par les gouvernements successifs. Politiques relayées et/ou initiées par nombre d’instances internationales non démocratiques (OMC, OCDE...). Si les propositions les plus polémiques du rapport Thélot disparaissent pour partie de l’avant projet de loi Fillon, elles réapparaissent cependant dans les discours, documents de travail... avant que les députés ne s’en saisissent comme pour la réforme des retraites.

Nous sommes, comme vous, conscients qu’il faut réagir au plus vite à ce projet de loi par une mobilisation massive et surtout unitaire pour empêcher le fossoyeur de nos retraites par répartition d’en faire de même avec l’école, de la maternelle à l’université !

Pour cela notre Assemblée Générale à adopté le principe d’une véritable action de grève unitaire. Cette journée pourrait avoir lieu le 12 janvier, jour de la présentation de projet de loi au conseil des
ministres, ou tout autre jour, mais également à tout autre moment en fonction des possibilités d’actions unitaires. En ce sens, la fédération des syndicats SUD Education, mandatée par le conseil fédéral des 2 et 3 décembre 2004, a adressé une nouvelle fois un courrier aux différentes organisations syndicales de l’Education Nationale, une demande de rencontre afin d’envisager des actions unitaires.

Au delà de la nécessité de la grève unitaire, par et pour les personnels en lutte, il nous apparaît également nécessaire de trouver diverses formes d’actions afin de remobiliser les personnels et casser la torpeur de l’après printemps 2003. Le principe d’une grande manifestation nationale la plus unitaire et la plus massive possible un dimanche, fait partie de ces possibilités. Tout comme les réunions publiques, AG... organisées de manière unitaire pour rassembler le maximum de personnels, syndiqués ou non syndiqués.

Nous proposons que les actions se fassent sur des bases revendicatives claires. SUD Education Var défendra principalement les revendications suivantes :

- retrait du projet de loi d’orientation Fillon (pas de négociation !)
- annulation des suppressions de postes annoncées
- refus de la décentralisation des TOS (qui entre en vigueur au 1er janvier 2005)
- titularisation immédiate sans conditions de concours ni de nationalité de tous les précaires
- défense globale des services publics

Mais il est clair, qu’à chaque fois que ce sera possible nous défendrons l’auto-organisation des personnels : revendications et modalités d’actions prises en assemblées générales de personnels en lutte ! Cette forme d’organisation est pour nous la seule garante d’une mobilisation large, unitaire, et démocratique propre à mener les personnels vers la satisfaction de leurs revendications.

Solidaires, Unitaires et Démocratiques


Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.